Page d'accueil

   Regroupement des  personnes handicapées de la région de Mont-Laurier
 Accueil  > À propos

 

Mission du Regroupement le Prisme:

Planifier, préparer et organiser toute activité susceptible d’améliorer la qualité de vie des personnes handicapées et de leur famille;Mettre en œuvre, exécuter et gérer tout programme susceptible de contribuer au mieux être des personnes handicapées et de leur famille;Opérer un centre d’activité de jour et offrir aux personnes handicapées, un milieu de vie, un lieu d’accueil, d’aide et d’entraide et un lieu de socialisation.

 

Le rôle fondamental du Regroupement Le Prisme est de travailler à l’amélioration des conditions de vie de nos membres en particulier au niveau de l’isolement.Nous visons un changement social pour que nos membres sentent leur enracinement à la société. 

 

Notre organisme communautaire est un lieu d’appartenance et les membres y participent sur une base volontaire, ils ont droit à la confidentialité et au respect.

 

Historique: Depuis 1980, l'activité majeure de l'organisme est d'offrir des services de loisirs à 25 adultes handicapés physiques et intellectuels de 18 ans et + par le biais d'un centre de jour, 4 jours / semaine, 50 semaines /année. Le centre de jour est un milieu de vie, d'aide et d'entraide qui permet aux personnes handicapées de maintenir leurs acquis et développer de nouvelles habiletés. Nous valorisons l'intégration sociale par les activités extérieures.

Depuis 1997 le Regroupement Le Prisme a intégré une 2e activité: Un camp de jour d'été pour environ 15 enfants multi-handicapés de 5 à 17 ans et quelques jeunes adultes de 18 à 21 ans nécessitant de l'accompagnement et ce pendant 6 semaines Le camp de jour d'été offre des activités de loisirs aux besoins spécifiques de ces enfants et leur permet de s'intégrer dans la communauté.
En plus de toutes les activités organisées au centre de jour et au camp de jour, quatre grandes activités annuelles ont aussi lieu pour réunir, soutenir, divertir les familles et leurs enfants, et favoriser la socialisation: La fête de Noël, la cabane à sucre, l'épluchette de blé d'indes, une sortie à l'extérieur de Mont-Laurier (Pommes, croisière en bateau etc..)

 

Les grandes étapes:
1969, l'Association est née de la volonté de parents désireux d'obtenir des services pour leurs enfants handicapés sou le nom "Les amis de l'enfance exceptionnelle ".

1977, l'Association demande sa charte, change de nom et s'incorpore sous le nom "Association pour la Défense des Intérêts des Handicapées Mentaux et Physiques de Mont-Laurier" (A.D.I.H.M.P.). 

1979, premier local de l’Association au Centre Mc Claren sur la rue de la Madone.

1980, ouvre un centre de jour pour adultes handicapés. 

1980, collabore à la mise sur pied de l'APCQ et loge cet organisme dans ses locaux.

1983, collabore à l'implantation d'un service de Transport adapté.

1983, parraine un Service Externe de Main d'Oeuvre (SEMO) et loge cet organisme.

1984, parraine un service de maintien à domicile (Projet Autonomie) et loge cet organisme.

1985, déménage au sous-sol du CLSC et y loge 11 ans.

1986, (janvier) l’Association embauche la première éducatrice spécialisée permanente qui sera la responsable du centre de jour. 

1986 (novembre) l’Association embauche la deuxième éducatrice spécialisée permanente avec la collaboration financière du CLSC.

1987, copropriétaire d'un camp de vacances pour personnes handicapées Le Domaine des Prés d'Or et loge cet organisme.

1988 à 1995, développe les services existants et collabore avec le milieu.

1993, (septembre) l’Association embauche une secrétaire permanente.

1996, l’Association déménage dans des nouveaux locaux au 681 rue de la Madone à Mont-Laurier. 

1996, collabore à la mise sur pied de l'Association de la personne handicapée de la MRC Antoine-Labelle (APHAL) et loge cet organisme.

1997 l'Association intègre un nouveau service le volet-jeunesse pour enfants handicapés: un camp de jour d'été.

1998 l'Association achète un immeuble au 294 rue du Pont à Mont-Laurier.

2000, inaugure la Maison Jean-Guy Ladouceur.

2001, l’Association est en difficulté financière. Arrêt des opérations pendant 6 semaines durant l’été, diminution des services à quatre (4) jours semaine et instauration un coût de fréquentation aux usagers. 

2001, l'Association est reconnu par la Régie Régionale de la Santé et des Services Sociaux des Laurentides "Organisme de milieu de vie et de soutien dans la communauté".

2004, l’Association a résolu de se retirer du Domaine des Prés d’Or.

2004, l'Association change de nom et devient « Regroupement des personnes handicapées de la région de Mont-Laurier. » Le nom usuel est "Regroupement Le Prisme".

2005, réflexion et préparation au renouvellement de l'entente de service du CSSS Antoine-Labelle. Nous avons établi un cadre de relation qui servira dans nos interventions avec les différentes instances et organismes partenaires.

2006, le 31 août, l'immeuble du Regroupement au 294 rue du Pont est détruit par le feu.

2007, en avril la reconstruction de l'immeuble à la même adresse.

2007, c’est à la fin juin que nous retournerons chez –nous.

2007, le 30 mars nous avons reçu la confirmation de notre numéro de charité. Nous sommes légalement reconnus comme un « organisme de bienfaisance ».

2008, (janvier) le comité de levée de fonds, sous la présidence d’honneur d’Élaine Brière et de Gilles Lefebvre, entame un marathon d’activités de financement ayant pour but d’amasser $50,000 pour diminuer l’hypothèque contracté lors de la reconstruction. 

2008, (juin) le conseil d’administration embauche une coordonnatrice 1 journée/semaine dans le but d’améliorer l’organisation des services et pour favoriser le développement.

2009, le 24 février lors d’une conférence de presse, nous avons fait l’annonce publique du montant récolté dans notre levée de fonds : $54,176.81.

2009, (novembre) nous apprenons que l’entente de service que nous avons depuis de nombreuses années avec le Centre du Florès prendra fin en octobre 2011, un budget en moins de $40,000.

2011, nous avons relevé nos manches pour réorganiser nos services avec un budget déficient. Des journées d’étude ont été planifiées dans le but de trouver des solutions à notre problème. Finalement le Centre du Florès est revenu sur sa décision et nous a offert une nouvelle entente de partenariat satisfaisante pour nous.

2012, la nouvelle entente de services avec le Centre du Florès nous permet d’offrir des activités de jour pour nos membres plus autonomes. La signature de l’entente s’est effectuée le 2 juin 2011 lors de la « Semaine québécoise des personnes handicapées ».

En 2013, nous avons participé à de nombreuses rencontres. L’implication des membres du conseil d’administration et des employées apporte de nouvelles idées et permet d’éclaircir notre fonctionnement dans le but d’être équitable pour tous.  
Tout au long des années notre organisme a vécu de bons moments mais aussi des temps plus difficiles. Comme organisme communautaire autonome nous avons retroussé nos manches pour conserver notre vision. Pour connaître notre histoire détaillée vous pouvez consulter notre site internet au www.le-prisme.com ou demander votre version papier à nos bureaux.  

 

Pourquoi un prisme?

Un prisme est un solide en trois dimensions qui dévie, diffuse et modifie les rayons lumineux. Le logo représente des personnes handicapées devant un prisme qui identifie le Regroupement. Ce dernier leur permettra de dévier leur isolement, de diffuser leur présence dans la société, de modifier la perception de l’ensemble de la communauté afin que malgré leur différence elles soient reconnues comme des participants à part entière dans notre société.

 

© Regroupement Le Prisme 2012-2018